La Liberté

Netanyahou sur le banc des accusés

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Benyamin Netanyahou était présent hier, un masque sur le visage, au début de son procès historique à Jérusalem. © Keystone
Benyamin Netanyahou était présent hier, un masque sur le visage, au début de son procès historique à Jérusalem. © Keystone
Partager cet article sur:
25.05.2020

Le procès pour corruption du premier ministre israélien s’est ouvert hier. Première dans l’histoire d’Israël

Guillaume Gendron, Jérusalem

Israël » La chambre 317 du Tribunal de district de Jérusalem est devenue hier l’austère boîte noire de la démocratie israélienne. C’est là, au cœur de Jérusalem-Est, que s’est ouverte l’affaire 67 104-01-20, «l’Etat d’Israël contre Benyamin Netanyahou et consorts». Et là que se jouera dans les mois voire les années à venir le destin du premier ministre — et même du pays, à en croire autant les pro- que les anti- «Bibi». Un procès historique: c’est la première fois de l’histoire d’Israël qu’un dirigeant est jugé en exercice.

Le justiciable récalcitrant aura tout fait pour ne pas venir, tout tenté pour éviter l’image infamante d’un premier ministre sur le banc des accusés. Mais les juges ont balayé tous les prétextes avancés par Benyamin Netanyahou – audience procédurale, étroitesse des lieux pour contenir son entourage en ces temps de distanciation sociale, et même coût de sa venue au tribunal (le quartier entier a dû être bouclé), démontrant un insolite souci du contribuable

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00