La Liberté

Nicolas Hulot accusé de viol

Partager cet article sur:
Publié le 25.11.2021

France » Visé par de nouvelles accusations d’agression sexuelle et de viol qu’il nie farouchement, le militant écologiste et ancien ministre Nicolas Hulot a annoncé hier quitter «définitivement» la vie publique. Il dit vouloir ainsi protéger ses proches et sa Fondation.

«Je vais quitter la présidence d’honneur de ma fondation, œuvre de ma vie (…) pour les protéger des salissures», a-t-il déclaré sur BFMTV. Il devançait ainsi d’une journée la diffusion du reportage télévisé d’Envoyé Spécial ce soir sur France 2 qui donne la parole à quatre ou cinq femmes l’accusant d’«agression sexuelle et même de viol».

Nicolas Hulot se défend donc avant même la révélation des accusations. Une méthode de défense dénoncée par la Fondation des femmes qui réclame «un peu de décence». «C’est à nouveau une campagne de gestion de crise qui consiste à vouloir parler avant qu’on ait pu entendre ces femmes. Laissons-les parler», a déclaré sa présidente Anne-Cécile Mailfert. ats/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00