La Liberté

Nouvel effondrement de la livre turque

Partager cet article sur:
Publié le 24.11.2021

Ankara » La Turquie s’enfonce encore un peu plus dans la crise. Le président Erdogan dénonce un complot.

La monnaie turque qui multiplie les records à la baisse s’est de nouveau effondrée hier à un niveau historiquement bas, à près de 13 livres pour un dollar, enfonçant encore un peu plus le pays dans la crise. Il s’agit de la baisse quotidienne la plus violente depuis le 10 août 2018.

Ce nouveau record intervient au lendemain de déclarations du président Recep Tayyip Erdogan affirmant qu’il ne changerait pas sa politique monétaire et continuerait de «résister aux pressions» de ceux qui lui enjoignent de relever les taux d’intérêt.

Lundi soir, à la sortie d’une réunion du gouvernement, il avait même dénoncé un «complot» contre l’économie turque. «Nous voyons bien le jeu de certains avec le taux de change, les devises, les taux d’intérêt, l’augmentation des prix», a-t-il lancé.

Ces nouvelles déclarations ont enfoncé encore un peu plus la monnaie, alors que le coût de la vie est difficilement soutenable pour une grande partie de la population qui essaie de sauvegarder le peu qu’elle a en or, afin de contrer l’inflation qui atteint, officiellement, près de 20% depuis le début de l’année.

Pour le salarié turc, le salaire minimum net est passé de 380 dollars en janvier à 224 dollars, hier au taux du jour. Jeudi dernier, la Banque centrale avait de nouveau abaissé son taux directeur - pour la troisième fois en moins de deux mois - de 16% à 15%, comme le souhaitait le chef de l’Etat, qui continue d’exprimer son hostilité aux taux d’intérêt élevés, qu’il voit - contre toute orthodoxie financière - comme un frein à la croissance. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00