La Liberté

Officier syrien condamné à vie

Partager cet article sur:
Publié le 14.01.2022

Allemagne » L’ONU salue un verdict «historique» contre un ancien officier du régime syrien de Bachar al-Assad. La Haute commissaire aux droits de l’homme Michelle Bachelet a appelé hier à Genève les autres Etats à poursuivre les responsables de crimes internationaux qui pourraient se trouver sur leur territoire.

Dans ce premier procès au monde lié aux exactions attribuées au régime du président Bachar al-Assad, Anwar Raslan a été condamné pour crimes contre l’humanité. En cause, des exécutions, de la complicité de torture sur des milliers de personnes ou encore des viols. Ce procès permet de mettre en avant ces crimes auxquels de nombreux Syriens ont été confrontés, affirme Mme Bachelet. «C’est une avancée emblématique» contre les violations des droits humains, a-t-elle ajouté, relevant un avertissement pour les gouvernements. «Où que vous soyez ou quelle que soit votre fonction», «vous serez rendu responsable» si vous perpétrez des crimes, insiste-t-elle.

Selon la Chilienne, ces investigations nationales vont contribuer à empêcher des atrocités. Elles ont été ouvertes dans plusieurs pays, dont la Suisse. La Haute commissaire a rendu hommage aux victimes, à leurs proches et aux ONG. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00