La Liberté

Paris lance la riposte face aux casseurs

19.03.2019

Gilets jaunes » Le premier ministre a fait hier de nouvelles annonces pour mieux sécuriser les grandes villes.

Répliquer vite et fort: tel était l’objectif du gouvernement, après le nouveau déferlement de violence de samedi, lors de l’acte 18 des gilets jaunes. Après une réunion de crise à l’Elysée en milieu de journée – en présence d’Emmanuel Macron, d’Edouard Philippe et de trois ministres –, le premier ministre a ainsi fait des annonces fortes, depuis Matignon, aux alentours de 17 h.

D’abord, il a déclaré vouloir «interdire les manifestations des gilets jaunes dans les quartiers qui ont été les plus touchés, dès lors que nous aurons la connaissance de la présence d’éléments ultras et de leur volonté de casser». Il a notamment mentionné les Champs-Elysées à Paris, la place Pey-Berland à Bordeaux ou encore la place du Capitole à Toulouse.

Ensuite, le premier ministre a tranché le sort du préfet de police de Paris, Michel Delpuech, 66 ans, déjà fragilisé par la m

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00