La Liberté

Philippe recule sur la réforme des retraites

Le premier ministre français Edouard Philippe évoque un retrait «provisoire». © Keystone
Le premier ministre français Edouard Philippe évoque un retrait «provisoire». © Keystone
13.01.2020

Le Gouvernement français renonce à imposer l’«âge pivot» pour tenter de débloquer la crise qui paralyse le pays

Benjamin Masse, Paris

France » Dans une lettre publiée par Matignon samedi, le chef du gouvernement propose aux syndicats une sortie du conflit par le haut. Il fait une concession de taille, en acceptant la suppression de l’âge pivot à 64 ans, qui constituait pourtant l’un des éléments centraux de la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron. Il s’agissait d’augmenter la durée globale du travail, sans pour autant reculer explicitement l’âge légal de départ en retraite – il est actuellement à 62 ans. Le concept d’âge pivot devait permettre au gouvernement, via un système complexe de bonus-malus, de faire des économies, sans pour autant trop braquer les syndicats.

Face à l’opposition frontale de la CFDT, l’exécutif a donc décidé de suspendre la mesure. En échange, l’exécutif propose la mis

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00