La Liberté

Polémique autour de certains dons

Les enquêteurs chargés des investigations sur l’incendie apparemment accidentel qui a ravagé Notre-Dame restaient prudents hier sur la cause précise du sinistre. © Keystone
Les enquêteurs chargés des investigations sur l’incendie apparemment accidentel qui a ravagé Notre-Dame restaient prudents hier sur la cause précise du sinistre. © Keystone
18.04.2019

La reconstruction de Notre-Dame permettra aux grandes entreprises de défiscaliser leurs contributions

Benjamin Masse, Paris

Paris » C’est un afflux de dons presque sans précédent qu’a suscité la catastrophe de l’incendie de Notre-Dame de Paris. Hier en fin d’après-midi, la barre du milliard d’euros de promesses de dons avait déjà été franchie. Les plus grandes fortunes hexagonales, particulièrement sensibles à la question du patrimoine, se sont largement mobilisées.

François-Henri Pinault, patron du groupe de luxe Kering, a le premier annoncé le déblocage de 100 millions d’euros, par le biais de sa société d’investissement Artémis. Puis ce sont les familles Arnault, propriétaire de LVMH, et Bettencourt Meyers, héritière de L’Oréal, qui ont surenchéri en annonçant un don de 200 millions d’euros. A eux seuls, ces trois groupes vont donc apporter la bagatelle de 500 millions d&rs

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00