La Liberté

Procès du maire ami des migrants

Domenico Lucano (au centre) mardi lors de son arrivée au tribunal: malgré l’appui de quelques fidèles, l’ex-maire de Riace est bien seul et n’a pas été réélu aux municipales du 26 mai dernier. © Keystone
Domenico Lucano (au centre) mardi lors de son arrivée au tribunal: malgré l’appui de quelques fidèles, l’ex-maire de Riace est bien seul et n’a pas été réélu aux municipales du 26 mai dernier. © Keystone
13.06.2019

Banni et abandonné, l’ex-édile de Riace est poursuivi pour avoir organisé des mariages de convenance

Eric Jozsef, Rome

Italie » Il y a seulement trois ans, il était selon le magazine américain Fortune l’une des cinquante personnalités les plus influentes de la planète. Bête noire du ministre de l’Intérieur et leader de la Ligue du Nord Matteo Salvini, Domenico Lucano, l’ex-maire de Riace (sud du pays), est aujourd’hui un banni, un homme abandonné par la plupart de ses anciens administrés et poursuivi par la justice. Mardi, celui que ses partisans surnomment affectueusement «Mimmo» a dû se présenter devant le Tribunal de Locri (Calabre, sud) pour la première audience d’un procès où il est soupçonné d’avoir organisé des mariages de convenance et de fraude aux dépens de l’Etat.

Pour l’occasion, et dans la crainte d’une manifestation massive de militants de la gauche en faveur de l’ancien maire, le Ministère de l’intérieur avait déployé d’importants moyens policiers. Mais finalement, seule une cinquantaine de personnes est venue témoigner son soutien à «Mimmo» et son modèle d’intégration aujourd

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00