La Liberté

Sanchez marque sa différence

Malgré sa mine crispée. le nouveau premier ministre espagnol a fait le pari de détendre les relations entre Madrid et Barcelone. © Keystone
Malgré sa mine crispée. le nouveau premier ministre espagnol a fait le pari de détendre les relations entre Madrid et Barcelone. © Keystone
14.06.2018

La Catalogne n’est plus sous tutelle, Madrid cherche à concrétiser l’apaisement

Paco Audije, Madrid

Indépendantisme »   Depuis cette semaine, la Catalogne n’est plus sous le strict contrôle financier du Ministère des finances espagnol. La mesure a été prise lors de la première réunion du nouveau gouvernement de Pedro Sanchez (PSOE, socialiste). L’objectif est de trouver une détente rapide avec les indépendantistes catalans après la fin légale (le 2 juin) de la limitation de l’autonomie catalane appliquée depuis l’automne dernier par Madrid selon l’article 155 de la Constitution espagnole.

A Barcelone, cette baisse de tension a déjà commencé par la nomination d’un Gouvernement catalan qui n’a pas repris les élus ayant des ennuis avec la justice. Fin mai, Joaquim Torra, le nouveau président catalan, a renoncé à ses premières intentions d’inclure dans son équipe des p

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00