La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Sanctions non, mesures oui

La Suisse cherche à maintenir sa neutralité tout en restant proche de ses alliés

Ignazio Cassis a évoqué des sanctions financières et en matière de voyages. © Keystone
Ignazio Cassis a évoqué des sanctions financières et en matière de voyages. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 24.02.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Economie » Ménager la chèvre et le chou, jeu d’équilibriste… La Suisse est à nouveau dans une position inconfortable. Avec d’un côté sa sacro-sainte neutralité et ses «bons offices». Et de l’autre des voisins européens qui prennent des sanctions «très sévères» voire «dévastatrices» contre la Russie, qui a violé le droit international et le principe d’intégrité territoriale en s’attaquant à l’Ukraine.

«Neutralité ne veut pas dire indifférence», insiste Ignazio Cassis, président de la Confédération. Certes, il condamne de la «façon la plus ferme» l’entrée des troupes russes en Ukraine, mais il informe que la Suisse ne sanctionnera pas elle-même la Russie. Elle entend pour l’heure renforcer l&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Une équipe puisée dans la Macronie

    Dix-neuf entrants et cinq partants, dont Damien Abad: le gouvernement d’Elisabeth Borne a été remanié
  • Etat d’urgence dû à la sécheresse

    Italie » L’Italie a décrété hier l’état d’urgence dans cinq régions du Nord. Elle a annoncé le déblocage d’un fonds de 36,5 millions d’euros pour faire face...
  • Des troubles font 18 morts

    Ouzbékistan » Le parquet ouzbek a fait état hier de 18 morts lors des troubles ayant opposé en fin de semaine dernière manifestants antigouvernementaux et...
  • Drame du réchauffement

    Glacier effondré » Rome met en cause le réchauffement climatique après la catastrophe du glacier de la Marmolada.L’effondrement d’une partie du glacier de la...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11