La Liberté

Science sous influence

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
29.03.2019

Monsanto sait depuis longtemps que le Roundup présente des risques, estime la justice américaine

Sandrine Hochstrasser

Procès » «Il est temps que l’entreprise indique sur ses bidons de Roundup que le glyphosate présente des risques de cancer», s’exclame l’avocate d’Edwin Hardeman, retraité américain atteint d’un lymphome. La Cour fédérale de district, à San Francisco, est du même avis. Elle a condamné mercredi Monsanto à payer plus de 80 millions de dollars de dommages et intérêts, car l’entreprise n’a jamais informé sa clientèle du risque qu’elle prenait en utilisant l’herbicide.

C’est le second jury américain qui arrive aux mêmes conclusions. Mais le verdict de mercredi est le premier au niveau fédéral, et il s’agit d’un procès «de référence» pour des centaines d’autres (réunis en un «litige multidistrict»). Au total, pl

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00