La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Sécheresse: requiem pour un parc espagnol

Un grand parc naturel humide en Espagne est à sec, pompé en partie pour la production de fraises.

La lagune de Santa Ollala à sec. © Estación Biológica de Doñana
La lagune de Santa Ollala à sec. © Estación Biológica de Doñana

Diane Cambon/Andalousie

Publié le 20.09.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Espagne » Tout au sud de l’Andalousie, à l’embouchure du fleuve Guadalquivir, il est un espace naturel qui fait la fierté des Espagnols: le Parc naturel de Donana.

Quelque 54’000 hectares de nature sauvage, où viennent se reposer au printemps les flamants roses, en hiver la cigogne noire, et où le lynx ibérique, le félin le plus menacé d’Europe, a pu se reproduire en toute liberté, tout comme l’aigle impérial.

Or, ce site naturel qui servait de terrain de chasse aux Grands d’Espagne et qui fut converti en parc national par Franco en 1969, est aujourd’hui menacé de désertification. Ses marais, qui constituent la plus grande zone humide du sud de l’Europe, sont à sec après un été aux températures caniculaires. A cela s’ajoutent l’absence de préc

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11