La Liberté

Sysiphe à la Maison Blanche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sysiphe à la Maison Blanche © KEYSTONE
Sysiphe à la Maison Blanche © KEYSTONE
Partager cet article sur:
20.01.2021

Pascal Baeriswyl, notre spécialiste, nous offre un commentaire concernant l’investiture de Joe Biden.

Pascal Baeriswyl

« C’est le temps du courage, il y a tant à faire. Nous serons à la hauteur, nous pouvons le faire». Dans un écho direct à d’autres discours inauguraux de présidents américains, Joe Biden a terminé sa première adresse à la nation par un ultime appel à l’unité.

Un thème martelé comme une profession de foi en l’Amérique et ses valeurs. Avec un président plus prévisible, plus fédéraliste, apôtre de la réconciliation nationale et du retour du pays sur la scène internationale, l’espoir est donc permis.

Pour autant, cet après-midi, tous les experts des Etats-Unis lui souhaitaient surtout «bon courage». Car l’ampleur du défi est sans précédent. A l’image de Barack Obama en son temps, Joe Biden sera contraint à se surpasser

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00