La Liberté

Trump vise le recensement

Partager cet article sur:
02.12.2020

Etats-Unis » Les juges de la Cour suprême ont affiché lundi frustration et confusion face à une requête aux contours flous formulée par le président Donald Trump, qui espère peser avant son départ de la Maison-Blanche sur le nombre d’élus au Congrès attribués à chaque Etat pour la prochaine décennie.

L’affaire porte sur le recensement de la population américaine qui, selon la Constitution, doit se tenir tous les dix ans, et conditionne l’octroi de subventions fédérales et le nombre de sièges à la Chambre des représentants dévolus à chaque Etat.

En juillet, alors que le recensement était en cours, M. Trump a donné l’ordre à son gouvernement de retrancher les sans-papiers au moment de l’allocation du nombre d’élus.

Le républicain, qui a fait de la lutte contre l’immigration illégale un des marqueurs de sa présidence, avait expliqué ne pas vouloir «donner une représentation parlementaire à des étrangers» en situation irrégulière. ats/afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00