La Liberté

Un ministre dans la tourmente

12.07.2019

France » Il ne démissionne pas mais il devra rendre des comptes: le ministre français de l’Environnement François de Rugy a été prié de justifier les dépenses fastueuses qui lui sont prêtées en dîners fins et travaux dans son appartement de fonction.

Reçu hier pendant près de deux heures par le premier ministre Edouard Philippe, le numéro deux du gouvernement, ministre d’Etat, a pour l’heure sauvé sa tête: réclamée par plusieurs figures de l’opposition et au sein même de la majorité présidentielle. Sa démission paraissait pourtant inéluctable après sept mois de fronde des gilets jaunes contre les injustices sociales.

Photos, témoignages et documents à l’appui, le site d’investigation Mediapart a révélé avoir recensé entre octobre 2017 et juin 2018 une dizaine de dîners, qui mobilisaient à chaque fois le personnel de la résidence de M. de Rugy, alors président de l’Assemblée nationale.

ats/afp

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00