La Liberté

Un rajeunissement dans la douleur

14.02.2018

Le chef du SPD laisse sa place à Andrea Nahles, tandis qu’à la CDU, on s’agite autour de l’après-Merkel

Thomas Schnee, Berlin

Allemagne »   La douloureuse naissance du futur Gouvernement allemand, dont l’issue heureuse est suspendue au vote des militants sociaux-démocrates à la fin du mois, est en train de bouleverser la physionomie de la CDU et du SPD. Après les difficiles négociations du mois dernier, les militants des deux «grandes» formations de l’échiquier politique allemand sont mécontents de ce mariage forcé qui ressemble fort au précédent.

Dans les deux cas, la pression de la base et les appels au rajeunissement se sont renforcés ces jours derniers. Ils commencent d’ailleurs à porter leurs fruits. Le SPD a ouvert la danse dès hier soir. Après une consultation dans les régions et de longs conciliabules, le président du parti Martin Schulz a finalement annoncé avec émotion qu’il démissionnait sur-le-champ.

Attaque de Sigmar Gabriel

Il laisse la place à la ministre de l’Emploi et des affaires sociales sortante Andrea Nahles. Celle-ci doit devenir la nouvelle femme forte du parti. Cependant,

Coupe du monde 2018
Coupe du monde 2018

Du 14 juin au 15 juillet, ne manquez rien de la grande fête du ballon rond!

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00