La Liberté

«Un remaniement de la honte»

Partager cet article sur:
08.07.2020

France » En France, des militantes féministes ont dénoncé hier, lors d’actions coup de poing contre les violences sexuelles, un «remaniement de la honte», après la nomination de Gérald Darmanin au Ministère de l’intérieur et d’Eric Dupond-Moretti à la Justice.

Pendant la passation de pouvoir entre Christophe Castaner et Gérald Darmanin, une vingtaine de militantes se sont rassemblées près du Ministère de l’intérieur en appelant à la démission du nouveau locataire de la place Beauvau, visé par une plainte pour viol. Descendant la rue avec des fumigènes et des pancartes «Darmanin à l’Intérieur, vous vous torchez avec nos plaintes», ces militantes ont été rapidement stoppées par les forces de l’ordre qui quadrillaient le quartier.

Ces manifestantes, qui répondaient à un appel spontané sur les réseaux sociaux, ont scandé des slogans hostiles au ministre («Darmanin violeur, police complice») mais aussi à Eric Dupond-Moretti («Un violeur à l’Intérieur, un complice à la Justice»). ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00