La Liberté

Un scrutin sous tension

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
28.12.2018

Election présidentielle prévue samedi en RDC. Le «dauphin» de Kabila semble assuré de l’emporter

Pascal Baeriswyl

Congo (RDC) » La République démocratique du Congo (RDC) parviendra-t-elle enfin à choisir un nouveau président? Après deux ans d’attente, un report d’ultime minute il y a dix jours (pour cause de destruction d’une partie du matériel électoral), et une semaine de haute tension (voir ci-dessous), le scrutin tant attendu doit avoir lieu samedi.

Face au favori Emmanuel Shadary, désigné par Kabila, une vingtaine de candidats. Mais en l’absence d’observateurs internationaux, de nombreuses critiques liées à l’organisation de ces élections (présidentielle, législatives, provinciales) stigmatisent le pouvoir. Ainsi, le territoire a été redécoupé en 26 provinces; le fichier électoral comporte 7 millions d’électeurs suspects (dont les empreintes digitales n’ont pas été enregistr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00