La Liberté

Un sommet pour sceller le sort syrien

17.09.2019

Ankara » Un sommet axé sur la Syrie a réuni hier à Ankara les présidents turc, russe et iranien. Les trois dirigeants devaient notamment discuter de la situation dans le dernier bastion rebelle d’Idleb où ils soutiennent des camps opposés.

La réunion entre Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine et Hassan Rohani du cinquième sommet sur la Syrie depuis 2017 entre M. Erdogan, dont le pays soutient l’opposition syrienne.

M. Poutine a souligné la nécessité de poursuivre «une lutte sans compromis contre les terroristes en Syrie», dans une référence aux groupes armés dominés par les djihadistes qui contrôlent Idleb et qui sont régulièrement visés par des bombardements du régime syrien et de Moscou. «Il nous faut prendre des mesures supplémentaires pour détruire entièrement la menace terroriste qui provient de la zone d’Idleb», a ajouté le chef du Kremlin.

Au moment où la victoire de Bachar al-Assad semble de plus en plus acquise, la priorité d’Ankara est de se prémunir d’un nouvel afflux massif de réfugiés en provenance d’Idleb (nord-ouest). Un accord conclu il y a un an entre Moscou et Ankara pour éviter une offensive du régime contre Idleb semble de plus en plus menacé, malgré des appels à un cessez-le-feu durable dans cette zone, où vivent environ trois millions de personnes. Des frappes sporadiques se poursuivent à Idleb, malgré un fragile cessez-le-feu décrété le 31 août, à l’issue de quatre mois de bombardements du régime de Damas et de son allié russe. ATS/AFP

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00