La Liberté

Un vaccin d’abord pour les Etats-Unis?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le groupe pharmaceutique Sanofi a déjà développé un vaccin contre la grippe H1N1 et tente de faire de même contre le Covid-19. © Keystone-archives
Le groupe pharmaceutique Sanofi a déjà développé un vaccin contre la grippe H1N1 et tente de faire de même contre le Covid-19. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
15.05.2020

Sanofi a affirmé privilégier les Américains en cas de découverte scientifique, avant de se rétracter

Benjamin Masse, Paris

Coronavirus » C’est une polémique qui prend de l’ampleur dans l’Hexagone: le géant pharmaceutique Sanofi a annoncé qu’en cas de découverte d’un vaccin contre le Covid-19, il réserverait ses plus gros stocks aux Etats-Unis. Le Gouvernement américain bénéficiera «en premier» de cet éventuel vaccin, a déclaré le directeur général britannique du groupe, Paul Hudson.

Et ce, pour une raison simple: en février dernier, Sanofi a signé un partenariat avec le Ministère de la santé américain, via l’une de ses agences, l’autorité pour la recherche et le développement dans le domaine biomédical. Le Gouvernement américain a «droit aux plus grosses précommandes, a poursuivi Paul Hudson, car il partage le risque et a investi pour protéger sa population». Les Etats-Unis financent en effet la recherche de Sanofi en la matière à hauteur de plusieurs centaines de millions d’euros.

En France, cette déclaration a suscité un tollé. Sanofi est en effet une entreprise française, dont l’un des

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00