La Liberté

Une ville bosnienne submergée

A Bihac, dans le nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, des migrants se sont installés dans un ancien pensionnat abandonné. © Keystone
A Bihac, dans le nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, des migrants se sont installés dans un ancien pensionnat abandonné. © Keystone
11.08.2018

Des milliers de migrants arrivent en Bosnie, espérant passer en Croatie. Ils sont aidés par les citoyens

Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin, Bihac

Balkans L Les voitures sont rares sur les routes de la Lika, une région déshéritée de l’est de la Croatie, flanquée sur les frontières de la Bosnie-Herzégovine. Seules des fourgonnettes de la police patrouillent dans les collines. «Les clandestins marchent la nuit au fond de la vallée, en se cachant comme des bêtes sauvages», lâche le patron d’un mauvais hôtel qui guette les touristes sur la route nationale descendant de Zagreb.

Chaque jour, de jeunes hommes, parfois des familles entières, sont arrêtés et aussitôt renvoyés vers la Bosnie, sans que la police ne rende publiques les statistiques de ces expulsions. Mohammed, sa femme et leurs deux enfants viennent d’être reconduits au poste-frontière d’Uzljebic. Avec quelques compagnons d’infortune, ils se sont frayé un chemin durant trois jours dans les buisso

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00