Vers un monde du travail à la carte

13.06.2014

Allemagne • Face au vieillissement des effectifs, à la pénurie de main-d’œuvre et à la montée des aspirations personnelles, les entreprises bousculent leur organisation du travail.

Thomas Schnee, Berlin

Comment regarder un match de Coupe du monde à 3 h du matin sans prendre le risque de s’endormir à son poste de travail le lendemain? Les salariés du siège de l’entreprise allemande EBM-Papst, leader mondial des ventilateurs industriels, ne connaîtront pas ce dilemme puisqu’ils travaillent quand ils veulent! Depuis le début de l’année, cette entreprise familiale implantée à 100 km au nord de Stuttgart a introduit un modèle de temps de travail «révolutionnaire» qui concerne, dans un premier temps, ses 1000 collaborateurs du management et des services centraux (11 000 salariés en tout). De la standardiste au directeur, chacun a désormais la possibilité de gérer son temps de travail comme il l’entend. Les seules astreintes sont d’effectuer 38,5 heures par semaine avec une présence minimum de 4 heures p

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 3.00

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Numérique
1 année
(+ 2 mois offerts)
CHF 421.00
2 mois découverte CHF 45.00
1 année CHF 267.00
2 mois découverte CHF 25.00
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00