La Liberté

Vers une année de morne campagne présidentielle?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
10.04.2021

France. Un an juste avant le premier tour de la présidentielle d’avril 2022. La crainte d’une morne campagne augmente, en France, tant les incertitudes liées à la sortie de pandémie et à la crise en cours paralysent tous les plans de bataille.

D’autant plus que sur le terrain politique, c’est plutôt Waterloo qu’Austerlitz. Pratiquement aucune tête qui dépasse, hormis l’attelage bicéphale (Macron-Le Pen) promis au second tour par tous les sondeurs.

A gauche comme à droite, les ambitions phosphorent (Hidalgo, Mélenchon, Bertrand, Dupont-Aignan, Asselineau, etc.), mais l’atomisation des partis est générale et la nouveauté rare. Une fois encore, l’impression est celle d’un sérail politique refermé sur lui-même, dont la seule nouveauté depuis des lustres a été la fusée macr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00