La Liberté

Victoire de l’ANC, malgré un net recul

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Malgré le revers de son parti, le président Cyril Ramaphosa est certain d’être réélu à la présidence par les députés, le 22 mai. © Keystone
Malgré le revers de son parti, le président Cyril Ramaphosa est certain d’être réélu à la présidence par les députés, le 22 mai. © Keystone
Partager cet article sur:
11.05.2019

Aux élections générales de mercredi, le parti de Nelson Mandela obtient un de ses plus mauvais résultats

Patricia Huon, Johannesburg

Afrique du Sud » Le naufrage a été évité, mais le navire demeure fragile. A l’issue des élections générales, qui se sont tenues mercredi en Afrique du Sud, le Congrès national africain, l’ANC, conserve sa majorité au parlement.

Mais il n’y a pas de quoi triompher. L’ANC obtient 57% des suffrages, le score le plus faible jamais enregistré par le parti, pour une élection nationale, depuis son arrivée au pouvoir en 1994. Le renouveau promis par le président, Cyril Ramaphosa, qui a succédé à Jacob Zuma après que celui-ci a été contraint de quitter le pouvoir, en février 2018, n’aura pas suffi à enrayer la chute de l’ancien mouvement de la lutte contre l’apartheid.

«L’ANC a perdu le confortable coussin sur lequel il était assis lorsqu’il se maintenait

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00