La Liberté

«J’ai ces Jeux en tête depuis cinq ans»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Robin Godel, ici dans son antre à l’IENA d’Avenches, s’est envolé vers Tokyo avec le sourire. © Charly Rappo
Robin Godel, ici dans son antre à l’IENA d’Avenches, s’est envolé vers Tokyo avec le sourire. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
28.07.2021

Robin Godel s’apprête à entrer en lice à Tokyo, dans l’épreuve de concours complet. Un rêve réalisé

Patricia Morand

Hippisme » La tension monte dans le parc équestre Baji Keon, à l’ouest de Tokyo. Après les épreuves de dressage, c’est au tour du concours complet de se trouver sous les projecteurs olympiques. Vingt-cinq ans après Marius Marro, de Formangueires, un autre Fribourgeois est engagé aux Jeux dans ce que d’aucuns qualifient de triathlon équestre. A 22 ans, Robin Godel a hâte de seller son hongre, Jet Set, et d’aborder le triptyque proposant du dressage, un cross sur le parcours de la Forêt de la Mer, dans la baie de la capitale japonaise, et enfin le saut d’obstacles. Le Broyard a atteint un objectif qu’il convoitait depuis l’adolescence.

«A long terme, j’aimerais participer aux Jeux olympiques ou aux championnats du monde», disait-il au printemps 2015, quelques semaines avant de vivre ses deuxièmes Européens juniors. «Quand je d&ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00