La Liberté

La chute du Mur a secoué l’Helvétie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Avec la chute du Mur en 1989 puis de l’URSS en 1991, la conception de la défense suisse est mise à mal. © Keystone
Avec la chute du Mur en 1989 puis de l’URSS en 1991, la conception de la défense suisse est mise à mal. © Keystone
Partager cet article sur:
07.11.2019

Les événements de 1989-1991 ont généré une crise identitaire mais aussi des opportunités en Suisse

Pascal Fleury

Anniversaire » Il y a tout juste 30 ans s’écroulait le mur de Berlin, entraînant dans sa chute l’URSS (en 1991) et des pans entiers du communisme. Cet événement d’importance mondiale, qui a eu des répercussions jusqu’en Chine et à Cuba, a aussi secoué la Suisse. Il a suscité des sentiments ambivalents, entre crainte et soulagement. D’un côté, la peur d’un monde en train de basculer, mettant à mal des récits nationaux ancrés dans la guerre froide. De l’autre, l’opportunité de renouer des liens économiques et culturels avec l’Europe centrale. Les explications de l’historien Matthieu Gillabert, qui anime à l’Université de Fribourg un séminaire1 de niveau master sur l’impact de cette période charnière de l’histoire sur notre pays, à la lumière des archiv

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00