La Liberté

Le Conseil d’Etat fribourgeois danse à contretemps

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Serge Gumy, rédacteur en chef de «La Liberté»
Serge Gumy, rédacteur en chef de «La Liberté»
Partager cet article sur:
15.12.2020

Éditorial

Serge Gumy

Envie d’une partie de billard ou de bowling avec vos potes ou vos enfants? Besoin d’anticiper les excès des fêtes et d’aller transpirer préventivement au fitness? Chic! Le Conseil d’Etat fribourgeois autorise à nouveau certains loisirs dès vendredi, après avoir rouvert cafés et restaurants, avec la bénédiction de la Confédération. Comme les théâtres et les cinémas, les discothèques et autres salons de danse, eux, restent fermés. Nos ministres cantonaux auraient pourtant bien besoin d’y retourner, car sur ce coup-là, ils dansent à contretemps.

A peine quelques heures après qu’Anne-Claude Demierre et Maurice Ropraz eurent annoncé divers assouplissements, les experts de la Confédération ont en effet prép

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00