La Liberté

Le voile, plus politique que religieux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour la journaliste d’origine tunisienne Chantal de Rudder, le voile n’est qu’une coutume patriarcale récemment réempruntée par l’islam politique. Keystone
Pour la journaliste d’origine tunisienne Chantal de Rudder, le voile n’est qu’une coutume patriarcale récemment réempruntée par l’islam politique. Keystone
Partager cet article sur:
30.01.2021

Symbole d’une révolution islamique qui a gagné l’Occident, le voile serait un «instrument de pouvoir»

Lucas Vuilleumier Protestinfo

Traditions » Chantal de Rudder n’en revient pas quand sa petite-fille, dans une boutique de jouets parisienne, répond tout de go à sa moue désapprobatrice à la vue d’une vendeuse en hijab: «Elle a le droit, c’est sa religion. Elle est obligée», lui assène la gamine. La grand-reporter française d’origine tunisienne, rédactrice en chef du Nouvel Observateur pendant de longues années, se souvient alors du voile de sa grand-mère, juive tunisienne, et sait pertinemment qu’il ne s’agit que d’une coutume patriarcale très récemment réempruntée par l’islam politique, «légitimée par une reconfiguration rigoriste du Coran». De cette nouvelle hégémonie du voile, elle retrace les composantes historiques et politiques dans Un voile sur le monde1. Pour elle, le voile serait véritablement u

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00