La Liberté

Libertine et patrie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’espion à la fontaine vers 1756 © Musée national Suisse
L’espion à la fontaine vers 1756 © Musée national Suisse
Partager cet article sur:
20.08.2020

Le château de Prangins parle de l’amour et de la sexualité au XVIIIe siècle en Suisse

Tamara Bongard

Exposition » Bien sûr il y a les images amusantes de moines lubriques qui ne dépareilleraient pas dans des magazines satiriques actuels, bien sûr il y a des dessins suggestifs qui n’auraient pas à rougir dans un club pour adultes consentants et bien sûr il y a quelques mots coquins dont la prose pourrait se retrouver dans un SMS. Tous ces objets ou ces documents du passé sont diablement intéressants. Mais l’exposition Et plus si affinités… amour et sexualité au XVIIIe siècle, abritée dans le magnifique château de Prangins, est aussi l’occasion d’aborder des thèmes plus sérieux comme le mariage, la libération de la femme, l’éducation, les découvertes scientifiques qui modèlent la société et les clichés qui collent aux genres encore aujourd’hui.

La visite commence par la rencontre amou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00