La Liberté

Magasins dévalisés et gaspillage

Partager cet article sur:
Publié le 19.03.2020

Hallucinant! Le 13 mars, le Conseil fédéral prend en toute sagesse les décisions qui s’imposent pour protéger la population contre cette épidémie. Il appelle à la solidarité, au calme et à la raison. Qu’est-ce que l’on observe? Bon nombre de consommateurs font des achats en masse, les rayons sont dévalisés. Samedi, une dame avait dix pains dans son caddie. Elle a dit au vendeur qu’elle aurait des visites lundi! Espérons que c’est vrai!

Plus de raviolis du tout, plus aucun paquet de pâtes dans les rayons. Les dévaliseurs ont passé, et ceci plusieurs jours. Les organes officiels des chaînes de distribution prétendent qu’il n’y a pas de problèmes d’approvisionnement. Il faut tenir un langage plus ferme. Il n’y a pas de problèmes, si tout le monde se tient à la règle d’acheter uniquement ce qui est nécessaire pour l’immédiat. Car il est évident, les ressources et réserves ne sont pas illimitées.

La protection des réserves s’impose, éventuellement le rationnement comme en 1939-1945. Le plus navrant, c’est que la plupart de ces provisions en masse vont finir dans les déchetteries. Stocker de grandes quantités de produits périssables demande des installations et du savoir-faire. Des tonnes de marchandises achetées en masse ne vont jamais être consommées, alors qu’aujourd’hui des millions de personnes meurent de faim chaque année.

Citoyens, citoyennes, raisonnez-vous. Développez en ces temps de crise le sens de la solidarité. Gardez la tête froide. Cela ira beaucoup mieux. Sinon, le Conseil fédéral devra prendre des mesures pour nous protéger aussi des dévaliseurs de magasins.

J.-F. Emmenegger, Marly

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00