La Liberté

Dans du luxe branché et déjanté

Le nouveau Range Rover Evoque a gardé les lignes fluides et dynamiques qui avaient participé à son succès initial. © ldd
Le nouveau Range Rover Evoque a gardé les lignes fluides et dynamiques qui avaient participé à son succès initial. © ldd
03.04.2019

Il a été la référence du concept SUV dans le secteur premium, le Range Rover Evoque fait sa mutation

Jean-Jacques Robert

Range Rover Evoque » Mettez-le à côté de son grand frère le Velar et vous aurez l’impression que c’est son frère jumeau. Le nouvel Evoque, malgré les apparences externes, a fait une mue en profondeur pour entamer sa 2e génération. Fer de lance des Range, l’Evoque a permis de maintenir à flot le groupe Rover et a donné le ton dans le secteur des SUV compacts des marques premium. Lancé en 2012, il a subi un léger relookage en cours de route et son succès ne s’est jamais démenti. Plus de 772 000 Evoque ont été produits avant le lancement de cette seconde version. Luxe branché et déjanté sont les maîtres mots de cette nouvelle mouture.

Souvent identifié comme un mini Velar, le nouvel Evoque n’a pas fait sa révolution à l’extérieur. Mis à part quelques petits détails sur la face avant et une ceinture encore plus resserrée, il garde l’allure du précédent modèle. Des poignées affleurantes, l’éclairage entièrement LED, une nouvelle calandre et des canaux d’admissions redessinés le démarquent du modèle initial. C’est sous la robe que la révolution Evoque s’est mise en marche. L’essentiel des nouvelles technologies du Velar a été appliqué à l’Evoque. Celui qu’il est de bon ton d’exhiber sur les Champs-Elysées ou dans les endroits bon chic bon genre ne se gêne pas de faire partie du giron des 4x4 capables de franchissements impressionnants. Fort de l’expérience de Land Rover dans le monde du tout-terrain, le Range Rover Evoque garde haut sa réputation de SUV familial. Il est capable d’évoluer avec classe et volupté sur tous les revêtements possibles. Il passe vraiment partout grâce notamment à de nouvelles technologies qui procurent à ce véhicule des qualités de roulage de funambule.

Pour un véhicule où le paraître est une qualité importante et qui passe sa vie quasi intégralement sur le macadam bien lisse, il est paradoxal de trouver autant de sophistications du système à traction intégrale. L'«Active Driveline» gère la mise au sol de la puissance jusqu’à la déconnexion possible de la traction intégrale. Six modes de gestion 4x4 sont directement accessibles par l’écran tactile réservé à la gestion du véhicule. Dans la série des gadgets de visualisation, le «Clear Sight Ground View» permet de visualiser à 180° le train avant du véhicule et remplacer l’absence de bonne visualisation du capot. Fini les excuses de racler les jantes contre les trottoirs!

Selon la nouvelle tendance, l’Evoque est devenu un champion de la connectivité et du multimédia. Le système permet notamment de rester connecté à son véhicule de partout et de gérer l’essentiel des fonctions de son smartphone. Les deux écrans digitaux de la console centrale éliminent l’essentiel des boutons et interrupteurs. Quant aux multiples caméras, elles permettent entre autres de transformer le rétroviseur en écran HD pour la vision arrière. Les dimensions hors tout sont quasi identiques au précédent Evoque, sauf que le nouveau concept «Premium Transverse» et un empattement allongé ont permis de gagner quelques centimètres dans l’habitacle.

Hybridation légère

En attendant une version hybride rechargeable pour 2020, le nouvel Evoque est équipé d’une légère hybridation permettant de ramener les émissions de CO2 à 149 g/km. Trois moteurs à essence et trois diesels de 2 litres (150 à 300 ch) sont proposés. La version de base de 150 ch est la seule disponible avec boîte mécanique et deux roues motrices. Toutes les autres finitions sont équipées de la traction intégrale et d’une boîte automatique neuf vitesses. Les deux versions standard et R-Dynamic se différencient par de petits signes distinctifs à l’avant dont les canaux d’air et la couleur du spoiler. Chacune des deux versions se décline dans les finitions base, S, SE, HSE et First Edition pour la R-Dynamic. Les prix de s’échelonnent de 43 900 à 79 400 francs, alors que la liste des options est bien fournie.


A l’aise malgré le poids

Par rapport à ses concurrents le Range Evoque n’a pas subi de cure d’amaigrissement. Il jauge près de 1900 kg, ce qui justifie une cavalerie supérieure à 200 chevaux pour en tirer le meilleur parti. Du coup les 5,6 l/100 km annoncés semblent optimistes. Luxueux à souhait, l’Evoque demeure une référence confort. Pour évoluer sur le plancher des vaches bien défoncé aussi bien que sur autoroute, les amortisseurs adaptatifs garantissent une souplesse et un amortissement bien adaptés. Nous avons pu vérifier son efficacité et sa sérénité sur les routes tortueuses du Péloponnèse. L’Evoque est toujours aussi efficace et silencieux. Son léger surpoids n’est finalement pas un handicap, mais un certain gage de sécurité. JJR

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00