La Liberté

La moto qui fait la nique aux ricaneurs et aux sceptiques

Le Yamaha Niken est une vraie moto à trois roues procurant les mêmes sensations que sur deux roues. © Alain Wicht
Le Yamaha Niken est une vraie moto à trois roues procurant les mêmes sensations que sur deux roues. © Alain Wicht
03.04.2019

Yamaha Niken » Il ne respecte pas les canons de la moto; son allure de crapaud recroquevillé incite au doute. Les pilotes et spectateurs narquois pourraient même le traiter de déambulateur pour motard handicapé! Rien de tout cela, le nouveau concept de moto à trois roues lancé l’automne dernier par Yamaha n’a rien d’une chaise de handicapé. Le Niken n’est ni un triporteur, ni un scooter à trois roues comme le Yamaha Tricity ou le Piaggio MP3. C’est une vraie moto basée sur la fougueuse MT-09 et qui a des ambitions sportives.

Le concept ne favorise pas un design élégant et dynamique, mais le Niken a vite fait de faire la nique aux sceptiques grâce à ses capacités routières indéniables. Cette moto à trois roues ne fait pas de place aux compromis. On aime ou on déteste son design; et pour le comportement c’est derrière le guidon et sous les fesses que se donne la réponse! Les suspensions sont confortables à l’avant. Pour l’arrière on sera moins affirmatif, ce d’autant plus que le frein n’est pas des plus efficaces malgré un ABS et un antipatinage bien dosés. La selle du pilote est moelleuse, mais on n’en dira pas autant pour l’arrière où demeure un petit air de fakir et contorsionniste. Pour la grande randonnée, on lui reprochera son manque de protection à l’air. Yamaha a d’ailleurs déjà réglé le problème avec la sortie récente du Niken GT équipé de sacoches latérales, d’un pare-brise surélevé, de poignées chauffantes et d’une selle arrière plus large.

Le moteur trois cylindres de la MT-09 a été réadapté aux spécificités du Niken, mais il reste puissant, vif et assez coupleux. Souple ou agressif en fonction du choix de l’une des trois cartographies, le «trois-pattes» incite vite le pilote à la défonce. Une position décontractée, des commandes précises et faciles à manœuvrer, le Niken offre d’emblée une impression d’aisance et de connu. Son comportement est totalement intuitif. Il est impossible qu’un bon motard se retrouve dépaysé aux commandes de cet engin interplanétaire. Son aspect pachydermique n’est qu’apparence, car le Niken développe de vraies aptitudes sportives. En ligne droite comme en courbe, il s’avère agile et stable… et la troisième roue donne une sensation de sécurité supplémentaire. L’angoisse de la roue avant qui se défile est vraiment gommée. On a pu le constater sur les pentes à peine déneigées du Gurnigel où les cyclistes et motards croisés n’ont pas caché leur étonnement face à ce nouvel engin déroutant et pourtant déjà attachant.

Le Yamaha Niken se décline en gris ou bleu. Le prix officiel est de 17 990 fr. et 18 990 fr. pour le nouveau GT.

J.-J. Robert


Dans les tours cyclistes

A peine le concept de moto à trois roues est-il mis sur le marché que Yamaha mise sur les grands événements. Le nouveau Niken sera en effet la moto officielle des trois grands tours à vélo d’Europe, dont le Tour de France. Yamaha Europe a confirmé un nouveau partenariat stratégique de trois ans avec ASO et RCS Sports, jusqu’à la fin de la saison 2021.Ayant déjà gagné plusieurs distinctions quelques mois après sa sortie, le nouveau Yamaha Niken a convaincu les organisateurs de grands tours cyclistes par ses multiples qualités. Sa technologie multiroues inclinables (LMW) assure des points de contact supplémentaires sur la chaussée à tout moment, dans toutes les conditions et en toutes saisons. JJR

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00