La Liberté

La petite touche de sportivité qui fait la différence

Le nouveau Kia Sorento fait quasi jeu égal avec ses concurrents de la classe premium. Reste que la notoriété du nom joue toujours en faveur des marques plus prestigieuses. © J.-J. Robert
Le nouveau Kia Sorento fait quasi jeu égal avec ses concurrents de la classe premium. Reste que la notoriété du nom joue toujours en faveur des marques plus prestigieuses. © J.-J. Robert
04.07.2018

Kia Sorento GT Line »   Dans le monde des grands SUV approchant la barre des 5 mètres, la mainmise des marques premium est évidente. Kia, avec son Sorento et son cousin Hyundai Santa Fe, ne rame pas à contre-courant. Mais pour aller contrecarrer les BMW, Mercedes, Audi, Range Rover, Porsche, Volvo ou Jaguar, le constructeur coréen doit compter sur ses arguments habituels que sont les équipements quasi complets de base, l’excellent rapport qualité/prix et la fameuse garantie de sept ans.

C’est exactement ce qui se passe avec la version relookée de cette 3e génération du Sorento. Le nouveau bateau amiral de Kia ne dispose pas d’un catalogue d’accessoires démesuré, mais joue dans le tout compris. En Suisse, deux gammes LX et Style sont au programme. L’option GT Line-pack est quasi le seul supplément; pour quelque 6700 francs, elle inclut les packs, jantes 19’’et le toit panoramique. Le Sorento est extensible à 7 places et le nouveau design GT Line le transforme en un grand SUV racé, s’approchant méchamment des standards du secteur premium.

Par rapport aux grands SUV des marques prestigieuses, le Sorento se contente d’une motorisation diesel CRD de 2,2 l. La puissance est passée à 200 chevaux et les émissions de CO2 ont été ramenées à 159 g/km. La boîte automatique gagne en efficacité avec ses 8 rapports. Le poids de quasi deux tonnes est logique pour ce véhicule suréquipé pour le commun des conducteurs.

La gamme des aides à la conduite est tout simplement impressionnante. Par exemple, le système Drive Wise est prévu pour empêcher les collisions ou du moins en minimiser les effets. Caméras et avertisseurs de toutes sortes multiplient les informations de sécurité active. Quant au nouveau système d’infodivertissement relayé par un écran tactile de 8’’, il contient toutes les dernières technologies avec notamment la connectivité avec les services Kia, la navigation TomTom et la liaison complète aux smartphones.

Et comme ces derniers qui sont aussi aptes à téléphoner, le Kia Sorento est aussi prévu pour rouler. Il répond aux attentes des amateurs de grandes limousines, avec un intérieur luxueux et en prime l’avantage d’une transmission intégrale très sophistiquée. Les modes de pilotage Confort, Sport, Smart et Eco donnent une idée de l’art d’adaptation du pachyderme coréen dont l’appétit pour une telle masse et un pareil volume est assez frugal (8 l/100 km lors de l’essai). Le nouveau Kia Sorento débute au prix de 41 750 francs pour la version LX. La ­version GT Line toutes options est à 63 000 francs. Jean-Jacques Robert

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00