La Liberté

Le club des K s’est renforcé par le bas

Le SUV urbain Kamiq s’inscrit dans la lignée de ses aînés. © ldd
Le SUV urbain Kamiq s’inscrit dans la lignée de ses aînés. © ldd
04.09.2019

Škoda Kamiq » C’est fait! Škoda s’aligne sur ses cousins SUV du groupe VW. Les Tchèques ont décliné tous leurs nouveaux SUV avec un qualificatif débutant par K et se terminant par q. Ce qui fait dans l’ordre de grandeur Kodiaq, Karoq et le petit dernier Kamiq: des dénominatifs provenant d’Alaska. Le dernier compagnon des lignes de montage des Seat Arona, VW T-Cross, voire Audi Q2, allie tous les éléments distinctifs propres à Škoda.

D’une grandeur équivalente à celle de la limousine Fabia, le Kamiq est un vrai SUV que l’on pilote en étant haut perché et en bénéficiant d’une garde au sol généreuse. Son format très compact lui assure une agilité étonnante. Comme l’essentiel des SUV citadins, le Kamiq ne fait pas appel à la traction intégrale. Pour la Suisse, la version 1,6 diesel ne sera pas importée. Seule la version essence 3 cylindres 1,0 TSI de 95 et 115 Ch est disponible d’emblée. Une version 4 cylindres 1,5 TSI de 150 Ch suivra l’an prochain. Les équipements de base sont assez généreux. Les systèmes d’assistance et d’infodivertissement sont surtout disponibles sur les versions haut de gamme ou en option. Avec une boîte manuelle à 5 ou 6 rapports, voire avec la boîte DSG 7 vitesses, le nouveau Kamiq est paramétrable à souhait. Les prix s’étendent pour l’heure entre 22 550 et 30 190 francs avant de passer aux options!

JJR/Strasbourg

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00