La Liberté

De jeunes voix, un grand maître

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le chœur Arsis a décroché deux prix l’an dernier au Concours choral de Fribourg. DR
Le chœur Arsis a décroché deux prix l’an dernier au Concours choral de Fribourg. DR
Partager cet article sur:
08.03.2012

L’orchestre bâlois Capriccio accompagnera le chœur Arsis à l’occasion de son premier concert baroque, ce samedi à l’église St-Michel. Œuvres de Bach à l’affiche.

Benjamin ilschner

Grand concert en vue pour les choristes d’Arsis: Jean-Sébastien Bach, l’incontournable cantor de Leipzig, fait son entrée dans le répertoire de la jeune formation fribourgeoise. Après s’être essentiellement concentré sur les œuvres du XIXe et du XXe siècles, Pierre-Fabien Roubaty ose le pas et propose à ses choristes et au public de se tourner vers un passé plus lointain. «Une idée centrale est de rappeler que cette musique peut être chantée par des jeunes et pour des jeunes», souligne-t-il, fidèle à son enthousiasme pour le chant choral. Un enthousiasme pour le moins communicatif: le Prix du jury public et le Prix du public décrochés au Concours choral de Fribourg l’été passé sont les plus beaux témoins du succès d’Arsis, synonyme d’élan et d’ardeur depuis déjà six ans.

Pour composer le programme, le chef fribourgeois n’a pas hésité bien longtemps. «Le «Magnificat en ré majeur» de Bach est non seulement une musique joyeuse et explosive, mais c’est aussi une œuvre qui nous fer

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00