La Liberté

En Suisse, le lérot se fait rare

Publié le 25.04.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Recensement » A Büsserach (SO), un petit lérot a été observé dans un verger et ce pour la première fois depuis un siècle, selon le rapport final, publié la semaine passée, d’un projet dirigé par le musée naturel de Soleure. Il y a deux ans, ce projet avait appelé la population à signaler leurs observations dans la nature, dans des granges, des greniers ou encore des ruches. Les quelque 2000 signalements enregistrés ont surtout concerné des loirs et des muscardins. Les responsables du projet avaient toutefois les yeux rivés sur une présence éventuelle du lérot, sacré «animal de l’année 2022» par l’organisation Pro Natura. Ce petit rongeur rarissime vit dans des cavités d’arbres, des crevasses, des bâtiments et des grottes. Il n’existe qu’en Europe et hiberne jusqu’en avril.
Rongeur devenu rare en Suisse, le lérot ne dispose plus de suffisamment d’espace sauvage. Seuls les cantons du Valais, de Berne, de Soleure et de Schwyz relèvent encore la présence de quelques spécimens, alors qu’il était encore présent dans toutes les régions au XIXe siècle. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Les 1001 Nuits dans le ciel de Morat

    Murten Classics » Cet été, le festival met à nouveau l’accent sur la cohérence du programme. Et profite du cadre inspirant de la cour du château. Dès...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11