La Liberté

Jouer aux Indiens le temps d’une nuit

«L’idée était d’offrir aux campeurs quelque chose qui sorte de l’ordinaire», explique Vera Rausis au sujet de ce village sioux qu’elle a installé en 2009 avec son mari au hameau de Bonatchiesse. © Héloise Maret
«L’idée était d’offrir aux campeurs quelque chose qui sorte de l’ordinaire», explique Vera Rausis au sujet de ce village sioux qu’elle a installé en 2009 avec son mari au hameau de Bonatchiesse. © Héloise Maret
Jouer aux Indiens le temps d’une nuit © Héloïse Maret
Jouer aux Indiens le temps d’une nuit © Héloïse Maret
Jouer aux Indiens le temps d’une nuit
Jouer aux Indiens le temps d’une nuit
04.08.2018

A Bagnes (VS), un village sioux accueille les randonneurs à la recherche d’une expérience dépaysante

Cloé Vianin

Ma nuit en cabane (5/5) » Loin du monde, perché dans les arbres, perdu au milieu d’un étang ou lové au pied des cimes: cette semaine La Liberté invite à dormir dehors.

Au camping Forêt des mélèzes, les apprentis sioux cohabitent avec les campeurs du dimanche. Après avoir suivi la route tortueuse du val de Bagnes jusqu’au hameau de Bonatchiesse, nous n’avons pas eu besoin d’esquisser une danse de la pluie pour qu’un orage éclate.

Mais la maîtresse des lieux, Vera Rausis, nous a rapidement mis à l’abri dans son Café de la promenade, qu’elle tient avec son mari. Après avoir repris l’établissement, puis le camping, ils y ont installé le village sioux en 2009. «L’idée était d’offrir aux campeurs quelque chose qui sorte de l’ordinaire, nous explique-t-elle. Nous y pens

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00