La Liberté

Le chant marin de la Polynésie

Le chant marin de la Polynésie © AML
Le chant marin de la Polynésie © AML
02.04.2019

Le territoire doit se découvrir par la mer, et non depuis la terrasse d’un hôtel de luxe sur pilotis

Aude-May Lepasteur

Bateau » «Le vent se lève, il faut tenter de vivre», écrivait autrefois Paul Valéry. Et c’est bien vrai que lorsque s’aigrit le ciel, sur la mer bitumeuse, on se sent le cœur inquiet. L’âme empoissée peine à s’élever. La Polynésie nous prend dans son souffle et l’on aspire ses soupirs, rendu muet par l’esprit du temps.

Mais quand au matin le soleil se lève dans un azur où ne moutonnent plus que d’épars nuages blancs, que les flots révèlent leurs profondeurs turquoise gorgées de vie, c’est plutôt «Tahiti, Tuamotu, Equateur, méridien», comme disait Didier Barbelivien. La Polynésie alors se fait joyeuse, légère, et facile. Bref, elle vous en met plein les mirettes.

L’enfer au paradis

Prendre l’avion p

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00