La Liberté

Sur le Rhin, manger comme un roi

Une partie de l’équipage de l’Excellence Queen, au moment de reprendre une vie normale (terne, donc), sans repas gastronomiques ni champagne. © Aurélie Lebreau
Une partie de l’équipage de l’Excellence Queen, au moment de reprendre une vie normale (terne, donc), sans repas gastronomiques ni champagne. © Aurélie Lebreau
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
Pierrot Ayer tout en concentration, puis sa tourte de cèpes de nos régions et foie gras de canard au naturel, tartare de faisan sauvage… Et le bateau, en versions extérieure et intérieure. © Adrian Ehrbar/AL/Mittelthurgau.ch
20.11.2018

Entre Strasbourg et Bâle, le chef Pierrot Ayer a régalé les participants à une très agréable croisière

Aurélie Lebreau

La belle vie » Le périple commence dans le profond silence d’un dimanche à peine entamé. Le goût mentholé du dentifrice encore en bouche, l’on croise des fêtards sur le point de s’éteindre avec les premières lueurs de l’aube. Les lève-tôt poursuivent un objectif tout autre: rallier Strasbourg en car avant de remonter majestueusement le Rhin jusqu’à Bâle, le temps d’une croisière gastronomique, orchestrée en ce début novembre par le chef fribourgeois Pierrot Ayer.

A Fribourg, les connaisseurs et fans du cuisinier sont nombreux à investir le car, souvent par grappes amicales ou familiales. L’heure matinale n’empêche ni les rires, ni les voix puissantes. Pour peu, l’on dirait presque un départ en course d’école, si la moyenne d’âge n’était plus proche de la re

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00