La Liberté

La bondelle, le pain du pêcheur

La famille Oberson (à gauche, Philippe) fume ses poissons, comme beaucoup de pêcheurs du lac de Neuchâtel. A droite, une bondelle cuite à l’assiette. © Jean-Paul Guinnard/DR
La famille Oberson (à gauche, Philippe) fume ses poissons, comme beaucoup de pêcheurs du lac de Neuchâtel. A droite, une bondelle cuite à l’assiette. © Jean-Paul Guinnard/DR
La bondelle, le pain du pêcheur
La bondelle, le pain du pêcheur
La bondelle, le pain du pêcheur
La bondelle, le pain du pêcheur
13.08.2018

Moins courante que la perche au restaurant, la bondelle a une chair délicate qui mérite l’attention

France Massy

Le goût d’un pays (1/5) » Cette semaine, des professionnels de l’alimentation racontent un produit qui met l’eau à la bouche. Dans cet épisode, les papilles voyagent du côté de Neuchâtel avec le pêcheur Philippe Oberson.

Quand il en parle, il aime dire que la bondelle, c’est le pain du pêcheur. «Parce qu’on peut en pêcher toute l’année et que son abondance nous garantit une base de revenu.»

Philippe Oberson est pêcheur depuis trente-huit ans. Avec son frère Alain et son neveu Nicolas, il perpétue la tradition familiale. «La pêche, c’est un état d’esprit. On se lève tôt et on tend les filets tard le soir. Le gars qui n’est pas passionné n’arrive pas à durer dans le métier.» Une profession exigeante mais qui lui procure une sacrée qualit&e

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00