La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Où sont les poulardes? J’ai faim!»

Le château de Chillon présente l’exposition L’eau à la bouche, dédiée à l’art de la table au Moyen Age

Pas sûr que notre estomac supporterait aujourd’hui un banquet médiéval… Ci-contre, Faits et dits mémorables des Romains, vers 1470, par Valère Maxime. © Staatsbibliothek zu Berlin, Dep. Breslau 2, f. 131r
Pas sûr que notre estomac supporterait aujourd’hui un banquet médiéval… Ci-contre, Faits et dits mémorables des Romains, vers 1470, par Valère Maxime. © Staatsbibliothek zu Berlin, Dep. Breslau 2, f. 131r

Aurélie Lebreau

Publié le 25.09.2018

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Bombance » «Où sont les poulardes? J’ai faim! Où sont les veaux, les rôtis, les saucisses? Où sont les fèves, les pâtés de cerf? Qu’on ripaille à plein ventre pour oublier cette injustice! Y’a pas quelques soissons avec de la bonne soivre, un porcelet, une chèvre rôtie, quelques cygnes blancs bien poivrés? Ces amuse-bouches m’ont mis en appétit.» Ainsi s’exprimait Godefroy de Montmirail dans Les visiteurs, étonné par le pitoyable repas que lui servait sa petite-fillotte, un brin dépassée il est vrai par les attentes de son aïeul.

Dans L’eau à la bouche, boire et manger au Moyen Age, la nouvelle exposition temporaire du château de Chillon, l’on apprendra ainsi que les attentes de Godefroy étaient légitimes: un banquet pouvait réunir plusieurs centaines de personnes sur

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11