La Liberté

H.R. Giger, cet étrange châtelain

Hans Ruedi Giger photographié en 2003 à l’occasion de l’ouverture du bar attenant au musée, dont il a dessiné les décors. Charly Rappo-A
Hans Ruedi Giger photographié en 2003 à l’occasion de l’ouverture du bar attenant au musée, dont il a dessiné les décors. Charly Rappo-A
22.06.2013

A l’occasion des 15 ans de son musée, H.R. Giger, père d’Alien, a répondu aux questions de La Liberté. En exclusivité, il annonce qu’il va collaborer avec Ridley Scott sur Prometheus 2.

nicolas maradan

Au cours des siècles, bien des légendes ont été contées autour du château de Gruyères. Mais aucune ne prédisait que, le 20 juin 1998, la cité médiévale serait envahie par des monstres et toutes sortes de créatures fantastiques sorties de l’imagination d’Hans Ruedi Giger. Pourtant, le musée ouvert par l’artiste grison dans le château Saint-Germain, racheté à l’époque pour deux millions de francs, fête aujourd’hui quinze ans d’un succès sans interruption, avec quelque 35000 visiteurs annuels.

L’histoire d’amour entre l’artiste grison et ce noble promontoire qui fait courageusement face aux Préalpes commence en 1990 quand Etienne Chatton, ancien conservateur du château de Gruyères et passionné d’art fantastique, invite le père d’Alien à exposer ses œuvres entre les vieux remparts. Tout de suite, c’est le coup de foudre. «Gruyères, c’est le plus bel endroit du monde, non?», dit simplement le maître, qui nous a répondu par téléphone depuis son domicile zurichois.

 

Drôle d

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00