La Liberté

Mettre du piment dans sa vie (et dans son jardin aussi)

Les piments qui poussent vers le haut sont typiques de la ­Thaïlande. Et ­réputés virils. ­ © Picturegarden/Rohner
Les piments qui poussent vers le haut sont typiques de la ­Thaïlande. Et ­réputés virils. ­ © Picturegarden/Rohner
22.05.2018

Pouces verts »   Il peut piquer, parfois brûler et même faire pleurer. Et pourtant, ce serait une désastreuse idée que de le bannir de nos assiettes. Et de nos jardins. Car le piment – ramené du continent américain par Christophe Collomb – fait partie du prestigieux club des superaliments. Riche en vitamines C (beaucoup plus que les oranges par exemple), E et B6, en oligo-éléments, en antioxydants, le piment se cultive facilement, communique JardinSuisse, la faîtière des entreprises horticoles. Le piment aime le soleil, la chaleur, pousse idéalement en pot et se plante à partir de la mi-mai. Franchement, elle n’est pas belle, la vie?

Aurélie Lebreau

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00