La Liberté

Quand un ado taille la haie de sa tata

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après avoir bien taillé, broyez les déchets et déposez cette noble matière sous la haie pour la nourrir, il se peut que vous y trouviez un ado épuisé en train de dormir… © Jean-Luc Pasquier
Après avoir bien taillé, broyez les déchets et déposez cette noble matière sous la haie pour la nourrir, il se peut que vous y trouviez un ado épuisé en train de dormir… © Jean-Luc Pasquier
Partager cet article sur:
20.05.2020

Jean-Luc Pasquier

Jardin

Petits et encore tout frais, les enfants sont délicieux et on les mangerait. Arrivés à l’âge niais, on regrette de ne pas l’avoir fait. Car en pleine puberté, l’ado lambda ressemble au baudet de Sancho Panza: il n’avance pas. D’ailleurs, on a tous connu la métamorphose de cet enfant mignon qui traverse sa première tempête d’hormones, de ce gamin câlin qui devient soudain mutin. Normal, il mue et il n’aime pas les oscillations de sa voix multi-octaves à chaque fois qu’il demande le Nutella.

A propos de pâte à tartiner, on sait que le régime alimentaire de l’ado se limite à quelques produits sucrés, alors que les portions vont crescendo. Tout comme les poussées d’acné et les nombreux poils qui commencent à couvrir sa peau. Mais la répartition n’est pas uniforme et certaines

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00