La Liberté

Jean-Luc Bideau: «J’aimerais avoir une profondeur»

A 78 ans, Jean-Luc Bideau ne compte pas quitter la scène de sitôt. «C’est un métier jusqu’à la mort! C’est tellement bon! Et il faut des vieux.» © Charly Rappo
A 78 ans, Jean-Luc Bideau ne compte pas quitter la scène de sitôt. «C’est un métier jusqu’à la mort! C’est tellement bon! Et il faut des vieux.» © Charly Rappo
02.06.2019

Jean-Luc Bideau est à l’affiche du film Tambour battant. Rencontre avec un géant de l’imitation

Stéphanie Schroeter

Roulez tambour! » Il y a d’abord ce timbre reconnaissable comme s’il avait toujours fait partie du paysage. Une voix qui tantôt vous gronde tantôt vous cajole. Une voix qui fait le clown en imitant Michel Simon ou le général de Gaulle. Et la vôtre aussi sinon ce ne serait pas drôle. Un nouveau talent inattendu mais certain. Grand surtout comme l’est ce Genevois à l’affiche du film suisse Tambour battant. A 78 ans, Jean-Luc Bideau n’a rien perdu de sa verve ni de son potentiel comique. Sa capacité à se laisser surprendre est également intacte. Il croyait, le jour de notre entretien, avoir rendez-vous avec une journaliste d’un magazine féminin français. Soulagé, il s’avouera dans un soupir presque désabusé avant de laisser apparaître ses chaussettes colorées et volontairement dépareillées. Il en est fier et il a

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00