La Liberté

«La natation m’a sauvé la vie»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Victime d’une méningo-encéphalite en 2005, José Yerly est aujourd’hui entraîneur. © Alain Wicht
Victime d’une méningo-encéphalite en 2005, José Yerly est aujourd’hui entraîneur. © Alain Wicht
Lib/Charles Ellena
Lib/Charles Ellena
Lib/Charles Ellena
Lib/Charles Ellena
Lib/Charles Ellena
Lib/Charles Ellena
Partager cet article sur:
19.09.2020

Ancien champion de natation, José Yerly est entraîneur à Fribourg Natation. Rencontre avec un survivant

Stéphanie schroeter

Fribourg » «J’peux pas j’ai Motta». Avec cette phrase sur son tee-shirt, José Yerly annonce d’entrée la couleur. Il aime la Motta, il adore la Motta, il vit Motta, il respire Motta. Comme beaucoup d’habitués, cet ancien champion de natation est fan de la piscine de la Basse-Ville, dont il a quand même réussi à sortir entre deux brasses et trois entraînements afin de répondre à nos questions. De toute façon, mieux vaut s’habituer puisque la Motta a fermé hier ses portes. Réouverture en mai prochain, si tout va bien. José, ses lunettes et ses bons conseils seront fidèles au rendez-vous, c’est certain… D’autant qu’il fait partie des organisateurs des championnats romands de natation espoirs qui auront lieu en juin 2021…

José, la Motta vient de fermer. Commen

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00