La Liberté

Marie-Claude est un ange, un vrai

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Son côté légèrement hyperactif, Marie-Claude Cotting le tient sans doute de sa jeunesse passée au Café des Chemins de Fer à Fribourg, aujourd’hui disparu, tenu par ses parents Marcel et Marie Cotting. © Lib/Charly Rappo
Son côté légèrement hyperactif, Marie-Claude Cotting le tient sans doute de sa jeunesse passée au Café des Chemins de Fer à Fribourg, aujourd’hui disparu, tenu par ses parents Marcel et Marie Cotting. © Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
Marie-Claude est un ange, un vrai © Lib/Charly Rappo
Marie-Claude est un ange, un vrai © Lib/Charly Rappo
Partager cet article sur:
21.11.2020

Marie-Claude Cotting cumule les passions. Masseuse, couturière et communicatrice avec l’au-delà

Stéphanie Schroeter

Corminbœuf » Il ne lui manque que les ailes. Et encore, si l’on regarde bien, on devinerait presque quelques plumes pointer derrière son dos. Une auréole sur la tête aussi. Marie-Claude Cotting est un ange. Un vrai. De bienveillance, d’enthousiasme, de travail. Car elle a beau avoir à peine dépassé la septantaine, cette «fausse» retraitée n’a jamais connu la signification du mot repos. Petite déjà, lorsqu’elle donnait un coup de main à ses parents au fameux Café des Chemins de Fer à Fribourg, la «fille de Marcel Cotting» s’activait de bon cœur. Et ça continue aujourd’hui avec la multitude de cours qu’elle donne chez elle à Corminbœuf. Même qu’elle communique avec les anges. Le sien, en tout cas, est sacrément efficace…

Marie-

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00