La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un barbu «de derrière les fagots»

Polymécanicien de formation, Philippe Jacquiard chante depuis tout petit dans divers chœurs

«Ce que j’aime dans le chant? Etre avec les autres, passer un bon moment sans se prendre la tête.» © Corinne Aeberhard
«Ce que j’aime dans le chant? Etre avec les autres, passer un bon moment sans se prendre la tête.» © Corinne Aeberhard

stéphanie Schroeter

Publié le 20.08.2018

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Chant » Vivre et rencontrer Philippe Jacquiard. L’homme, polymécanicien de formation, est devenu au nez et à la barbe de tous chanteur classique professionnel. La barbe, parlons-en. Ce ténor, amateur de terroir et d’airs romands traditionnels coiffé d’un chapeau été comme hiver (sauf sur la photo, c’est ballot) adore se différencier. Raison pour laquelle il porte… une barbe! Et qu’il chante dans le Quintette des barbus de derrière les fagots, dont il est d’ailleurs exceptionnellement sorti pour les besoins de cette interview.

Philippe, cette mode des barbus à tous les coins de rue, ça vous agace un peu?

Disons que j’avais décidé de porter la barbe bien avant que ça ne soit à la mode. Je la rase aussi parfois. A mon avis, les gens ont sans doute remarqué que se raser chaque matin

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Gilles, fils de pub

    Publicitaire comme son père avant lui, Gilles Aeby a récemment été sacré meilleur publicitaire de l’année
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11