La Liberté

Yolande Moreau, bonne à tout faire

Yolande Moreau s’est rebellée très tôt contre le formatage esthétique en refusant de jouer la jolie fille de service. © AFP
Yolande Moreau s’est rebellée très tôt contre le formatage esthétique en refusant de jouer la jolie fille de service. © AFP
18.02.2019

La comédienne belge incarne une gouvernante dans le film Les Estivants. Un rôle qu’elle connaît bien

Anne Diatkine

Cinéma » C’est un samedi, il pleut sur le Rond-Point des Champs-Elysées comme ailleurs en France, les gilets jaunes sont absents mais pas les CRS qui s’ennuient, tout en bloquant l’accès au théâtre. Yolande Moreau, qui chante Prévert dans un spectacle musical, y est seule, les lumières sont éteintes, et c’est dans l’obscurité qu’on finit par se rencontrer. Ses yeux bleu pétrole semblent comme deux lampes de poche qui trouent l’espace silencieux.

Au cinéma, elle est fabuleuse dans Les Estivants, le film choral de Valeria Bruni-Tedeschi, où elle incarne une gouvernante qui, en gros plan, réduit à néant un homme de pouvoir très haut placé. L’inversion du rapport de force remplit d’une jubilation telle qu’on en oublie que ce personnage est également «raciste et xénophobe&

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00