La Liberté

Du neuf avec du vieux pixel

Octopath Traveler séduit par son design qui ressuscite l’esthétique des jeux de rôle japonais des années 1990. © Nintendo
Octopath Traveler séduit par son design qui ressuscite l’esthétique des jeux de rôle japonais des années 1990. © Nintendo
Du neuf avec du vieux pixel
Du neuf avec du vieux pixel
06.08.2018

Renouvelant l’esthétique des jeux des années 1990, Octopath Traveler était très attendu

Igor Rodrigues Ramos

Jeu vidéo » Il était attendu comme le summum vidéoludique de l’esthétique rétro: Octopath Traveler. Sorti le 13 juillet sur Nintendo Switch, édité par Squarenix, les parents des très célèbres licences Final Fantasy et Dragon Quest, Octopath Traveler était sans conteste l’un des jeux les plus attendus de la dernière console de Nintendo depuis qu’il a été annoncé en janvier 2017. Un an et demi plus tard, tient-il toujours ses promesses?

Développé par Acquire, les développeurs du bien-aimé Bravely Default, Octopath Traveler est particulièrement ambitieux malgré son esthétique nostalgique renvoyant à la préhistoire du pixel. Le jeu nous propose en effet de contrôler huit personnages dans l’ordre souhaité. Si, au premier abord, les trames semblent bien distinctes, elles sont pourtant guidées par un fil rouge qui les fait s’entrecroiser. De par son écriture et ses scénarios soignés et parfois profonds, Octopath Traveler s’adresse bien évidemment aux amoureux des jeux de rôle et à

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00